Lubrifier pour des rapports sexuels plus agréables

Depuis des temps immémoriaux, l’homme a toujours cherché des façons de se donner plus de plaisir sexuel. Cette recherche inclut les expériences faites avec une large variété d’objets tels que les préservatifs et les lubrifiants. Les préservatifs sont traditionnellement prévus pour les hommes alors que les lubrifiants sont à l’évidence pour les femmes, même si, ces dernières années, la technologie moderne a mis au point une version féminine de préservatifs ainsi qu’un lubrifiant à appliquer sur l’organe sexuel masculin.

Lubrifier pour des rapports sexuels plus agréables

Bien que les préservatifs soient strictement connus comme moyen de contraception et de protection contre les maladies sexuellement transmissibles, les lubrifiants sont largement destinés à donner du plaisir sexuel, en rendant les rapports sexuels plus agréables. Ils le font en apportant le liquide nécessaire pour que la zone intime du corps humain soit humide et donc, glissante, pour rendre l’expérience sexuelle totalement agréable.

Bien sûr, dans le cas d’une femme, sa constitution physique a été spécialement conçue pour se lubrifier elle-même, de sorte que, la plupart du temps, il n’est pas nécessaire de faire appel au lubrifiant. Pourtant, dans certains cas, les lubrifiants jouent un rôle essentiel, ne serait-ce que pour rendre le sexe encore plus agréable et, en même temps, pour donner à un acte par ailleurs normal, un petit goût d’aventure.

En outre, les lubrifiants sont connus pour réduire le frottement pendant les rapports sexuels et augmenter les plaisirs sexuels ressentis par les deux partenaires. En plus de cela, l’utilisation de lubrifiants élimine les risques de blessures dans les tissus génitaux qui sont évidemment très sensibles. C’est particulièrement vrai dans les cas où la femme est sujette à la sécheresse vaginale, ce qui est un phénomène normal. Ceci parce que la production d’œstrogènes a tendance à fluctuer à certaines périodes, provoquant une sécheresse vaginale, ce qui arrive souvent à des moments spécifiques, à savoir pendant le cycle menstruel de la femme, dans des moments de stress, et pendant les rapports sexuels lorsqu’un préservatif est utilisé sans lubrifiant.

Certaines femmes, quant à elles, font usage de lubrifiants pour augmenter la quantité de leur fluide cervical, ce qui peut se faire, même s’il faut souligner que les lubrifiants ne sont pas supposés remplacer le fluide naturel produit par la femme quand elle est sexuellement excitée. Au maximum, il faudrait simplement y recourir dans le but de stimuler le col pour qu’il produise lesdits fluides dans des quantités notablement plus importantes, de sorte que le rapport sexuel devienne réellement agréable, surtout pour les femmes.

Les lubrifiants intimes pour les rapports sexuels sont disponibles dans une grande diversité de formes, avec des variations qui portent souvent sur les domaines de la texture, du goût, de l’odeur et de la saveur. Cependant, en règle générale, les lubrifiants sont disponibles sous trois formes distinctes à savoir qu’ils sont à base d’eau, à base de silicone ou d’huile.

Quand on pratique le sexe sûr, la recommandation générale est d’utiliser des lubrifiants sexuels soit à base d’eau soit à base de silicone, car ils sont tous deux considérés comme amis des préservatifs. Ceux qui sont à base d’huile sont connus pour détruire le latex qui est le composant principal de la plupart des préservatifs modernes, lesquels ne pourront pas être efficaces dans la prévention de la propagation des maladies sexuellement transmissibles, dont le VIH.

Le choix du type de lubrifiant à utiliser est vraiment une question de préférence car chacun d’eux a son lot d’avantages et d’inconvénients. Par exemple, les lubrifiants à base d’eau sont beaucoup plus populaires et relativement moins chers. Ils peuvent en outre être facilement éliminés du corps, et sont en outre disponibles sous différentes formes comme ceux qui donnent une sensation de chaleur, et ceux qui sont aromatisés.

Les lubrifiants sexuels à base de silicone, cependant, sont connus pour être plus coûteux et ils ne peuvent être enlevés de la peau qu’avec de l’eau et du savon. Mais ils ont l’avantage de ne pas sécher ou s’évaporer puisqu’ils ne possèdent pas d’ingrédients aqueux, en plus du fait que la peau n’arrivera pas à les absorber.

Les lubrifiants à base d’huile, quant à eux, sont souvent recommandés pour la masturbation car ils tiennent généralement plus longtemps et sont assez lisses. Leur défaut est que le principal composant, le pétrole, est connu pour détruire toute une série de contraceptifs comme les préservatifs, les diaphragmes, les éponges, les capes cervicales et autres systèmes à base de latex. Certains produits à base d’huile déposent une couche épaisse sur les parois du vagin. Avec le temps, cela devient difficile à enlever, ce qui ouvre la voie à la formation de bactéries et d’infections génitales.

De nombreux lubrifiants sexuels ont été mis sur le marché depuis des années, dont certains ont été capables de se forger une réputation bonne et fiable parmi leurs clients. Jusqu’ici, les types à base d’eau restent les plus populaires parmi les lubrifiants, principalement parce qu’ils ne comportent pas d’effets secondaires importants pour les utilisateurs, ce qui les rend relativement sûrs à utiliser. De récentes études menées autour du parabène, un conservateur bien connu utilisé dans de nombreux lubrifiants sexuels à base d’eau, qui apparemment empêche le développement potentiel de microbes et de bactéries.

L’utilisation de conservateurs dans de nombreux lubrifiants est une pratique acceptée car le potentiel de développement de bactéries est très élevé étant donné le genre d’ingrédients que véhiculent la plupart des lubrifiants. Toutefois, des études montrent que plusieurs cas de tumeurs du sein contiennent des éléments de parabène, ce qui laisse penser que les parabènes peuvent effectivement contribuer au cancer du sein.

Une autre étude indique un lien possible entre les parabènes et le vieillissement de la peau. Le conservateur est connu pour sa faculté de sensibiliser la peau, ce qui la rend vulnérable aux allergies. Et enfin, on dit que le processus cause du tort à la peau, en inhibant la création de nouvelles cellules et en accélérant le processus de vieillissement.

Les études sont toujours considérées par beaucoup comme très peu concluantes car elles ne portent que sur une portion relativement étroite de la population concernée. Ainsi, pour la plupart, les lubrifiants sexuels à base d’eau restent de nature conviviale, malgré la présence de parabènes. Néanmoins, pour rester dans la sécurité, il est toujours préférable d’avoir recours à des lubrifiants qui contiennent des ingrédients naturels comme les extraits de plantes. VigRX Oil est l’un de ces produits et se trouve être également à base d’eau.

Certaines personnes peuvent considérer que VigRX Oil n’est pas un lubrifiant sexuel au sens strict. Pourtant, en tenant compte du fait qu’il est généralement utilisé avant le rapport sexuel et qu’il est destiné à augmenter le plaisir qui résulte de l’acte, il n’y a pas de doute que VigRX Oil est en fait un excellent lubrifiant. Bien sûr, la grande différence entre VigRX Oil et la plupart des autres lubrifiants est que le premier est commercialisé principalement pour la population masculine. C’est une innovation qui, à coup sûr, va parcourir un long chemin pour faire progresser la cause de l’intimité sexuelle.

Articles qui pourraient vous intéresser:

Exprimez vous!