L’alimentation a-t-elle un lien avec l’impuissance masculine ?

Que faut-il éviter et pourquoi?

Les choix nutritionnels et alimentaires peuvent contribuer de manière significative aux difficultés d’obtenir et de maintenir une érection saine ou prolongée. Les mauvais choix alimentaires en particulier peuvent conduire à des maladies vasculaires (la cause la plus fréquente des dysfonctions érectiles), qui interfèrent avec le processus de l’érection, en limitant le flux sanguin dans le pénis. Par conséquent, pour lutter contre l’impuissance masculine ou la dysfonction érectile, il est tout aussi important d’éviter les types d’aliments nuisibles que de consommer des aliments sains. Heureusement, des études ont montré à maintes reprises que la répond facilement aux modifications alimentaires et à la diététique naturelle à base de plantes. Cet article vous livre un bref aperçu de quelques groupes alimentaires importants qui, consommés régulièrement, risquent d’affecter gravement la santé de votre pénis et vos performances sexuelles.

Lien entre alimentation et impuissance masculine

      

  1. Evitez les aliments frits et gras : le fast food ou la malbouffe comportent généralement des aliments gras et des aliments frits, riches en graisses saturées. Ce type de nourriture ralentit la circulation sanguine à cause de sa difficulté de digestion par l’estomac. Les graisses saturées se trouvent également dans des produits laitiers, tels que le fromage à base de lait entier et le beurre, et la viande rouge, la peau du poulet et les noix. Si vous souhaitez consommer ces aliments, diminuez les portions et limitez-en la consommation à une fois par semaine. Choisissez le lait maigre et remplacez le beurre par de la margarine à base d’huiles bonnes pour le cœur, comme l’huile d’olive, d’arachide ou de canola. La viande rouge contient également des quantités élevées de graisses saturées ; si vous choisissez de manger de la viande rouge, préférez le bœuf haché extra maigre pour absorber moins de calories et de graisse. Evitez de manger des aliments contenant des gras trans. Les chips, les biscuits salés ou sucrés, les aliments frits et les aliments pré-emballés contiennent des gras trans.
  2.    

  3. Evitez la farine blanche : de nombreux experts de la santé recommandent l’utilisation de « farines de blé complet » non traitées. Ceci parce que le traitement détruit la plupart des éléments nutritifs, et notamment ceux qui sont importants pour votre vie sexuelle. De toute évidence, pour la santé, pour la forme physique et pour une vie sexuelle agréable, il vous faut un corps bien nourri, et non un corps plein de calories vides avec peu de nutriments. Lorsque le blé entier est transformé en farine blanche, par exemple, il perd environ trois-quarts de son zinc, un minéral essentiel à la sexualité masculine et à la reproduction. Il convient de rappeler que l’une des plus fortes concentrations de zinc dans le corps se trouve dans la glande prostatique, qui produit la plus grande partie du fluide dans le sperme. En outre, un trop grand nombre de céréales raffinées (notamment la farine blanche) sont liées à l’insulino-résistance, précurseur du diabète qui, à son tour peut accélérer le rétrécissement des artères  et augmenter les risques de maladies cardiaques et la dysfonction érectile.
  4.    

  5. Evitez les aliments sucrés et les sodas : les hommes ont besoin d’acide nitrique pour obtenir et garder leurs érections. La fructose, une forme simple du sucre (présente dans toutes les sucreries, voyez l’étiquette) est un inhibiteur de l’oxyde nitrique. De même, les sodas (boissons carbonatées) contiennent un niveau élevé de calories et du sucre artificiel qui tous conduisent à un risque accru d’obésité, de diabète et de maladies cardiaques (et donc, de manière indirecte, à l’impuissance masculine). Toutefois, cela ne signifie pas que vous devez vous abstenir totalement de toutes les douceurs. Mais choisissez plutôt les aliments naturellement sucrés comme les fruits frais et crus avec des fibres et du jus. Evitez la malbouffe sucrée comme les beignets, les pâtisseries, les cakes, les muffins et tout ce qui contient des édulcorants artificiels.
  6.    

  7. Evitez l’alcool : l’alcool est un dépresseur bien connu du système nerveux central ainsi que de la testostérone chez les hommes. Selon une étude du Centre médical de l’Université de Duke, les hommes qui boivent régulièrement, avec modération, expérimentent une diminution de leur capacité d’érection, de leur production de sperme et de leur quantité de spermatozoïdes. La consommation de quantités d’alcool, même légère, interfére avec la capacité de l’homme à contrôler l’éjaculation précoce et peut entraîner une diminution ou une absence d’orgasmes et une baisse de la qualité de l’orgasme.
  8.    

  9. Evitez de fumer (tabac) : comme plusieurs autres troubles et maladies liées à la consommation de tabac, la dysfonction érectile et la pauvreté de la performance sexuelle ne font pas exception. Surtout, il a été scientifiquement prouvé qu’un tabagisme coutumier affecte gravement la croissance et la santé des organes sexuels, dont le pénis, mais influence aussi de manière négative plusieurs autres aspects de la santé sexuelle. Une analyse de 27 études portant sur l’effet du tabagisme sur la concentration, la mobilité et la morphologie, chez les hommes fertiles et infertiles a montré une légère réduction de la qualité du sperme et une modification du taux d’hormone chez les fumeurs, comparés aux non-fumeurs. De même, des études sur les hommes infertiles, fumeurs et non-fumeurs ont rapporté une moyenne de 23 % de diminution de la concentration du sperme et de 13 % de baisse de la mobilité des spermatozoïdes chez les fumeurs. D’autre part, le tabagisme augmente significativement le risque de diabète, de maladie cardiaque et de maladie pulmonaire qui tous peuvent conduire à l’impuissance masculine. Par conséquent, pour maintenir la performance et les organes sexuels en bonne santé, le tabagisme devrait être soigneusement évité par tous les moyens.

Enfin, éviter les aliments mentionnés ci-dessus, consciencieusement et systématiquement, et choisir sagement votre alimentation, peut vous aider à éviter divers troubles sexuels masculins (en particulier, la dysfonction érectile). Et, comme les données scientifiques le suggèrent, vous protégerez en même temps votre pénis des divers effets liés à l’âge. Nous connaissons le fameux dicton « Le véritable chemin pour toucher le cœur d’un homme passe par son estomac ». Peut-être faudrait-il aussi garder à l’esprit que « Le chemin pour la santé du pénis passe par la bouche de l’homme ».

Articles qui pourraient vous intéresser:

Exprimez vous!