Fracture du Pénis et Maladies de la Verge

Sont énumérés ci-dessous quelques-uns des états ou troubles pouvant éventuellement conduire à une anomalie de la forme du pénis ou à sa difformité.

Fracture du pénis

Fracture du Pénis

Fracture du Pénis (illustration non-réaliste)

La fracture du pénis est une forme sévère de blessure par torsion du pénis en érection qui survient quand la membrane appelée tunica albuginea est déchirée. La tunique albuginée enveloppe le corps caverneux, un tissu spongieux spécifique au centre du pénis, qui se remplit de sang pendant l’érection. Quand il y a une déchirure de la tunique albuginée, le sang qui est normalement contenu dans cette zone se répand dans les autres tissus. Il se produit une ecchymose et un gonflement.

Rétrécissement pénien

Le risque le plus important dans l’utilisation des pompes à vide et des poids à suspendre au pénis est que le poids peut être trop important et risque très réellement, à long terme, d’endommager l’organe sexuel masculin. Un poids excessif peut conduire à un rétrécissement du pénis. De sorte que même s’il s’allonge, il va se rétrécir. Pour la plupart des femmes, l’épaisseur de la verge est plus importante que sa longueur.

Phimosis

Le phimosis est l’état, chez l’homme adulte, dans lequel le prépuce trop serré persiste ou survient après la puberté ou l’âge de 18 ans. L’étroitesse du prépuce fait en sorte que le gland ne peut pas se « décalotter ». Les extenseurs péniens basés sur la traction ont de très bons états de service dans la correction du phimosis et sont aujourd’hui universellement reconnus comme le moyen idéal d’élargir et étirer votre prépuce. L’autre solution est une opération chirurgicale.

Courbure du pénis

La courbure du pénis est une déviation anormale du pénis, survenant le plus souvent à l’érection. Cela se produit généralement pour une des raisons suivantes :

  1. Défaut de naissance (courbure congénitale)
  2. Blessure ou traumatisme
  3. Vêtements trop ajustés
  4. Endormissement sur le ventre
  5. Maladie de La Peyronie
  6. Contracture de Dupuytren
  7. Rétrécissement de l’urètre
  8. Hypospadias

Maladie de La Peyronie

Maladie de La Peyronie

Maladie de La Peyronie

Dans la maladie de La Peyronie, un nodule ou un tissu cicatriciel (plaque) se forme sur la paroi du tissu érectile qui maintient la plus grande partie du sang dans le pénis pendant l’érection. La zone durcie ou la plaque empêche l’extension normale et peut avoir des conséquences sur la taille et la forme du pénis érigé. On pense que la maladie est due à un traumatisme, ou à des facteurs génétiques ou auto-immuns ou encore à une combinaison de ces facteurs.

Il faut garder à l’esprit que la plupart des déformations, difformités et anomalies du pénis ici mentionnées surviennent suite à l’utilisation de poids au pénis, de pompes à vide ou d’exercices d’extension inadéquats.

En conséquence, pour parler d’options plus sûres, moins coûteuses et scientifiquement approuvées, les appareils d’extension basés sur la traction offrent une alternative facile, naturelle et sûre aux autres méthodes. Plusieurs études et tests ont prouvé que l’utilisation régulière et appropriée d’extenseurs péniens non seulement apporte un accroissement durable de la longueur mais aussi une augmentation significative de l’épaisseur du pénis, le tout menant à des érections plus fortes, fermes et puissantes et donc, supprimant de manière naturelle les dysfonctions érectiles d’un grand nombre d’hommes.

Articles qui pourraient vous intéresser:

Exprimez vous!