Boutons sur le pénis

Faut-il s’inquiéter ?

Les boutons sur le pénis peuvent n’être que de simples boutons, comme des taches sur le visage, mais ils peuvent être aussi les signes d’une maladie sexuellement transmissible (MST) ou encore un phénomène simplement normal.

Boutons sur le pénis

Qu’est-ce qui provoque des boutons sur le pénis ?

Les MST : si vous n’avez jamais eu de relations sexuelles, vous n’aurez certainement pas de MST. Mais si vous avez eu récemment des relations sexuelles non protégées, les boutons peuvent être un signe de MST tel que verrues génitales, syphilis, chancre mou ou l’herpès génital comme le papillomavirus humain (HPV) qui peut être la cause de verrues génitales en relief ou plates, blanches ou de couleur chair, qui ne créent généralement ni démangeaisons ni brûlures. Le VMC (virus du molluscum contagiosum) apparenté à la famille des pox virus, se manifeste par des grappes de bosses blanchâtres avec une indentation centrale. Ces deux troubles doivent généralement être soignés par un traitement topique ou par une intervention chirurgicale. L’herpès aussi peut se manifester par des bosses, des boutons semblables à des morsures ou par une éruption croûteuse, sans inconfort physique, mais il apparaît plus souvent sous forme de plaies ou de cloques qui démangent et brûlent.

Boutons sur le pénis : ce qui est normal

Mais n’oubliez pas toutefois que la peau du pénis est bosselée ou grumeleuse et qu’il est donc possible que vous n’ayez rien d’autre qu’une configuration normale du bas de votre corps. Les bosses sur votre pénis peuvent également être des kystes sébacés de follicules pileux ou une réaction allergique, tous deux inoffensifs et non contagieux et qui ne demandent pas d’intervention. Ou encore, les surfaces en relief pourraient être des papules péniennes perlées (couronne perlée du gland ou couronne sous balkanique), apparaissant souvent comme un ou deux anneaux de petites bosses « nacrées » ou comme des grosseurs en forme de dôme autour du gland (la tête du pénis) et qui sont également sans danger.

Couronne perlée du gland

Couronne perlée du gland

De plus, les papules péniennes sont fréquentes : ces petits boutons blancs sur le gland peuvent se résumer à quelques lésions sur le pénis ou être plus nombreuses. Ce sont des glandes normales, généralement situées autour de la couronne de la tête du pénis. Elles semblent se développer de manière plus évidente au cours de l’adolescence et peuvent être alarmantes. Elles ne disparaîtront jamais totalement, elles s’atténueront avec l’âge. Les patients demandent souvent un traitement pour des raisons cosmétiques mais ce n’est pas conseillé.

Enfin, puisqu’il n’est pas possible de déterminer la nature de ces grosseurs sans diagnostic médical, allez tout de suite consulter un médecin tant qu’elles sont encore visibles. En attendant, le mieux est de jouer la sécurité et d’éviter les contacts avec les organes génitaux de votre partenaire (même avec un condom) jusqu’à l’obtention de votre certificat de bonne santé mais de grâce, allez tout de suite à la clinique. La plupart des MST se soignent facilement si elles sont traitées dès le début.

Articles qui pourraient vous intéresser:

Exprimez vous!